Accueil Santé Les bienfaits de la pratique de vélo

Les bienfaits de la pratique de vélo

par acontresens
Pratique du vélo : bienfaits et contre-indications

La santé et le bien-être sont la préoccupation majeure de tout être humain. Pour maintenir une bonne santé et assurer le bien-être, la pratique de vélo est, pour plusieurs raisons, la solution la plus simple. Les avantages du vélo sur la santé et sur le cerveau humain témoignent fort de l’importance de la petite reine dans la vie de tous. Voici un zoom sur la pratique de vélo et ses nombreux bienfaits.

Quels sont les bienfaits de la pratique de vélo ?

La pratique du vélo impacte positivement le mental des cyclistes. C’est une activité physique qui permet une oxygénation optimale du cerveau. Cela favorise la sécrétion d’endorphine, une hormone de bien-être qui réduit :

  • Le stress ;
  • L’anxiété ;
  • Le risque de dépression…

La pratique de vélo est le gage d’un cœur en bonne santé. Elle travaille le muscle cardiaque et les autres muscles et renforce ainsi l’endurance cardio-vasculaire et musculaire. C’est un excellent moyen pour brûler de la graisse et avoir une silhouette affinée. Si la pratique de vélo est un excellent moyen de lutter contre la cellulite, elle permet également de prévenir certaines maladies comme les cancers, le diabète de type 2, l’ostéoporose…

Parlant de prévention de maladie, en Europe la petite reine est reconnue comme le seul moyen de transport qui permet véritablement le respect des gestes barrière pour la Covid. C’est le moyen de déplacement qui pendant le confinement a permis de limiter la propagation du coronavirus. On note pour ce fait un boom de pratique de vélo ces dernières années en France et à Paris. Par ailleurs, le gouvernement Macron a initié un coup de pouce vélo après le déconfinement. L’aménagement de plusieurs kilomètres de pistes cyclables se pointe à l’horizon surtout dans l’Île-de-France pour l’encouragement de la pratique de vélo.

Qui peut faire du vélo ?

La pratique de vélo est une solution santé accessible à tous. Sa pratique n’est pas réservée uniquement aux cyclistes professionnels, mais à tout le monde. Enfants, femmes, hommes et personnes âgées peuvent s’y adonner de diverses manières pour des objectifs variés. C’est d’ailleurs pourquoi les fabricants proposent sur le marché, une grande diversité de modèle. À chaque modèle de vélo, son utilité. Sur des sites spécialisés comme https://www.velobecane.com/15-velo-electrique, vous trouverez des dizaines de modèles de vélo, tous adaptés à des objectifs spécifiques. Vous pourrez donc choisir votre vélo selon votre besoin.

Il y a-t-il de contre-indication ?

Comme toute activité physique, la pratique de vélo comporte ses contre-indications. Toutefois, sur un terrain plat, elle comporte moins de contre-indication que sur une route escarpée. Même si le cyclisme est indiqué dans certains traitements contre l’arythmie, c’est-à-dire le battement irrégulier du cœur, il est tout de même déconseillé en cas de trouble cardio-vasculaire. L’idéal est de consulter un médecin dans ce cas. En ce qui concerne les femmes enceintes, la pratique de vélo est simplement déconseillée. Par ailleurs, les problèmes de dos sont souvent considérés comme étant un obstacle à la pratique de vélo. Heureusement, il existe aujourd’hui, pour vos des vélos adaptés à ce type de problème.

La règlementation en vigueur en matière de cyclisme

Que vous soyez en Europe ou en Asie, chaque pays possède une règlementation sur le cyclisme. En France, les règles les plus importantes concernent l’interdiction de :

  • Circuler sur le trottoir ;
  • Rouler avec des écouteurs et oreillettes ;
  • Brûler les feux rouges ;
  • Circuler en état d’ivresse ;
  • Remonter les files par la droite…

Pour ces 5 infractions, l’amende est de 135 euros. Bien entendu, il en existe plusieurs autres. Avec la situation de la Covid-19, un aménagement a été apporté à la loi sur le cyclisme, pour raison sanitaire. La nouvelle loi autorise le vélo en tant que moyen de déplacement. Vous pourrez donc toujours vous en servir pour faire un tour en ville. Par contre, vous ne pourrez pas l’utiliser à l’extérieur pour une activité physique. Pour vos objectifs minceur, les mieux indiqués actuellement sont donc les vélos d’appartement. Cette règlementation est pratiquement la même dans toute l’Europe et même dans les pays asiatiques tels que le Japon.

Comment choisir son vélo ?

Faire un bon choix de vélo est capital pour ne pas vivre un cauchemar avec sa bicyclette. Si tout le monde peut pratiquer le vélo, il est clair que chacun a sa morphologie ou corpulence spécifique. Le choix du vélo doit se baser sur le confort pour éviter plus tard les douleurs et tendinites. Pour réussir le choix de votre petit véhicule, il faut tenir compte de la selle, de sa hauteur et de celle du guidon. Le type de vélo dépend de votre besoin. En fonction de celui-ci donc, vous pouvez choisir un VTT, un VTC, un vélo électrique, un vélo elliptique ou un vélo d’appartement. Vous n’avez qu’à tenir compte du confort, de la fiabilité et de la taille.

Articles similaires

Laissez un commentaire